Citations et pensées d'auteurs
et commentateurs divers.

Quand je lis, je note certaines citations, commentaires, ou pensées divers. Si ces textes ne plaisaient pas ou ne m'interpelaient pas, je ne les aurai pas notées. C'est donc subjectif.

Je lis et je note, ce qui me plait... Je lis et je note, ce qui me plait, ce qui m'instruit, ou ce qui m'étonne...

En voici quelques extraits:

Les bobos

Les bobos ? Dans l'imaginaire collectif, les « bourgeois-bohèmes » représentent une population de gauche, issue de la classe moyenne, diplômée, habitant dans le centre-ville des grandes métropoles et dont le capital culturel est plus déterminant sur les choix de vie que le capital économique.
En 2007 (campagne Sarkozy) les « bobos » incarnent la pensée post-soixante-huitarde, intellectuelle, libérale sur le plan moral. Les bobos votent à gauche mais vivent à droite. Ils sont matérialistes, et anticonformistes donc très paradoxaux. Ne pas confondre bobo et riches.

Les énarques

À choisir... ... Entre un politique qui sort de l'ENA ou directement de la benne à ordures comme certains candidats... Je préfère encore l'ENA !

Capitalisme Socialisme

« Le vice inhérent au capitalisme consiste en une répartition inégale des richesses. La vertu inhérente au socialisme consiste en une égale répartition de la misère » Winston Churchill

Les agités du succès

"Une vie tranquille et modeste apporte plus de joie que la recherche du succès, qui implique une agitation permanente", écrivait le chercheur Albert Einstein en 1922.

Commentaire perso: Il a raison Einstein, j'ai connu bien des gens, fonctionnaires notamment, qui mènent une vie familiale, modeste, paisible et discrète. Ils semblent plus heureux que des agités courant après une réussite qui les dévore et les prive des joies de la présence familiale. Pire souvent leurs enfants se sentent délaissés. Nombreux cas personnellement constatés.

Heureusement, il y aura toujours des "Chênes" pour surplomber les glands.

On vit une période de simultanéité très violente. Il faut s'adapter immédiatement. Et nous passons nos vies à nous adapter. Nous sommes en survie. La menace de cette survie se pose à tout moment. Étrange nouveau monde ! Isabelle Adjani, interview Le Point 26/04/2017

Le respect du sacré et de certaines traditions est surtout un outil identitaire qui compense fait d'avoir abandonné des modes de vie ancestraux ou anciens réputés meilleurs.

Si les "pieds noirs" s'étaient conduits différemment avec les Arabes en les considérant autrement que comme des larbins et en les méprisant moins., et si la France avait écouté Ferhat Abbas en 1939, l'Algérie serait peut-être encore française. Pourquoi avoir donné la citoyenneté française aux Juifs natifs d'Algérie et pas aux Arabes ? Les pieds noirs ont récolté ce qu'ils ont semé : la haine et le mépris.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/02/18/nouvelle-manifestation-de-pieds-noirs-devant-le-meeting-de-macron-a-toulon_5081891_4854003.html#UfAbJqz5M3FqlVGE.99

Politique essai de classement:

cinq visions clairement distinctes s'affrontent :
1) l'ordo-libéralisme conservateur = la droite classique française,
2) le socialisme outrancièrement dépensier = une certaine gauche,
3) le populisme nationaliste trumpiste = Marine Le Pen,
4) l'ordo-libéralisme progressiste = social démocratie = gauche libérale,
5) le national-marxisme podémiste = extrême gauche anticapitaliste révolutionnaire.

Le naïf

Blum, en 1938, trépignait en hurlant "désarmons, désarmons... On n'attaque pas un pays désarmé"...

Belle lucidité, avec Hitler à nos frontières !!!!

Pour ceux qui croient tout ce qu'ils entendent ou lisent:

L'ère de la post-vérité : Nous vivons désormais, nous dit-on, dans l’ère de la «post-vérité». Le phénomène a pris tellement d’ampleur que le prestigieux dictionnaire de l’Université d’Oxford en a fait «le mot international de l’année 2016».
Qu’est-ce à dire ? Que «La vérité est ce que les gens sont prêts à croire, les preuves sont reléguées au second plan.» J’emprunte cette citation à Gilles-Martin Chauffier (Paris Match, 15-21 décembre 2016).

Une maxime de Theresa May : « Ceux qui se sentent citoyens du monde sont citoyens de nulle part. ».

Sur les vaccins:

“Il est plus dangereux d’avoir une grippe que de se faire vacciner”. © JS EVRARD / SIPA
En 2015, la hausse de mortalité qu'a connu l'Hexagone par rapport à 2014 (+ 6,1 %) s'explique par une redoutable épidémie de grippe saisonnière de janvier à mars. En parallèle d'une sous-vaccination chez
les Français à risque (65 ans et plus, nourrissons, personnel soignant etc.). La meilleure prévention reste la vaccination, martèle le ministère de la Santé sur son site : "Il est bien plus dangereux d'avoir une
grippe que de se faire vacciner. (...) Le risque de survenue d'effets secondaires graves liés au vaccin (...) reste très inférieur au risque de complications graves (...) liées à la survenue de la grippe."

Europe et USA

Il n'existe pas d'entité humaine sans que celle-ci n'ait pas comme priorité, la défense de son intégrité physique et morale ; c'est le B à BA de la constitution de toute structure sociétale, que celle-ci soit nationale ou englobe de nombreux Etats défendant notamment les mêmes valeurs ; exit l'OTAN !

Visiblement, les Européens ne pourront jamais être sur la même longueur d'onde que les Américains car pour ces derniers ils commandent l'ensemble pour le profit des "USA first", et il serait temps que nos politiques en prennent sérieusement conscience, nous sommes d'abord leurs adversaires, pour ne pas dire pire!

Sommes-nous en décadence ?

« La décadence d'une société commence, écrivait Denis de Rougemont, quand l'homme se demande : Que va-t-il m'arriver ? au lieu de se demander : Que puis-je faire ? ».

Les socialistes compatissent trop

L'erreur de la morale socialiste c'est de confondre la morale avec la compassion.

Commentaire perso : les gens de gauche ont la manie de l'assistanat. Et la culture de l'assistanat crée des personnes dépendantes du système social. = Déresponsabilisation de la prise en main de son destin. Ne concerne pas les handicapés vrais, évidemment.

L'informatique rationalise la pensée

« tout le monde devrait apprendre à programmer, parce qu’apprendre à programmer, c’est apprendre à penser » Steve Jobs

Commentaire perso: Ma passion pour l'informatique a beaucoup contribué à me donner une certaine rigueur.

La nature est-elle morale ?

La nature n'est pas morale, elle est aveugle. Nous n'aurions inventé ni la médecine, ni la démocratie, ni la protection des faibles si nous avions continué à faire de la nature un modèle. Luc Ferry : "Le transhumanisme n'est pas absurde".

Commentaire perso: La nature qu'elle végétale ou animale est une guerre permanente pour la survie. Chaque espèce a pour objectif de se reproduire, de s'étendre, et pour cela d'accroitre ses ressources. On est loin de la divinisation romantique de la nature.

Algorithme

Un algorithme est une série séquentielle finie d'instructions appliquées à des données.
Par exemple la méthode de résolution d'une équation du second degré étudiée en troisième est déjà un algorithme.

Le voile !

Le voile est le signal fort du croyant prosélyte. Rien que pour cela il faut l'interdire à l'école, de la maternelle à l'université.

Les signes religieux ostensibles

Tout signe extérieur de religion est une provocation pour ceux qui n'en ont pas ? Et aussi un signe fort pour ceux qui en ont une autre...

Limites des idéologies

Le destin des utopies est de rester puériles et naïves ?? A trop espérer l'intelligence du rêve on tue le rêve ? Et pourtant on a besoin de rêver, ... Mais pas trop.

La vérité judiciaire

"Le tribunal n'est pas chargé de dire la vérité. Il doit dire s'il y a des charges suffisantes pour établir la culpabilité. C'est ce qu'on appelle la vérité judiciaire."

Corruption et lois

« Corruptissima republica plurimae leges » : « Plus l’Etat est corrompu, plus les Lois se multiplient »
Tacite, Historien, Ecrivain, Philosophe et Sénateur de Rome, né en 58 et mort vers 120 après J-C

Le hasard

Il n’y a pas de hasards, il n’y a que des rendez-vous. Paul Eluard.

• la jeunesse c'est 4 membres souples et un raide ;
• la vieillesse c'est 4 membres raides et un souple.

A propos de l'espionnage :

JEAN-CLAUDE MEYER 07/08/2013 - 12h07
Quel bel étalage d'hypocrisie! tout le monde sait bien que ces pratiques multimillénaires sont le fait de TOUS les états, à des degrés divers bien sur en fonction des moyens technologiques. mais la volonté de le faire existe partout et est après tout légitime, Confucius et Sun Tzu ne me contrediraient pas. alors qu'on ne nous parle pas de morale et de "nécessaire confiance" entre les états qui ne font que protéger leurs intérêts et ceux de leurs citoyens.

La réussite ? Peut-être une revanche ?

Derrière chaque réussite se cache sans doute une revanche, la réparation d'un malheur ou d'un outrage. Charles Consigny, journaliste au Point.

N.B.: C'est à peu-près ce que disait le célèbre avocat Eric Dupont-Moretti, interviewé par Laurent Delahousse, sur TV2 le 22 Avril 2018 vers 20H30. Sa réussite était vraissemblablement une revanche sur son enfance plébéienne d'immigré.

Le populisme

Gino Germani, un des fondateurs de la sociologie argentine, considérait que le populisme émerge invariablement dans des périodes de transition des sociétés tandis qu'Alexandre Dorna expliquait, lui, que c’est en réalité une “réaction de colère et de méfiance à l'égard des institutions”

Au fond, le populisme n'émerge jamais ex-nihilo, il est toujours le fruit d'un contexte particulier, de crise ou de transition.

Cracher dans la soupe et râler ensuite:

Je n'ai pas énormément de sympathie pour ceux qui crachent dans la soupe et se plaignent ensuite qu'elle a un gout de morve.

Commentaire perso: C'est le cas de toutes ces hordes barbares qui haïssent la France, mais vivent de ses subventions et largesses sociales.

Les carabistouilles et canulars font la vérité des gogos.

Toujours le même problème avec les média modernes, n'importe quel manipulateur ou imbécile peut dire n'importe quoi, et cela fait le tour du monde quand ça ne devient pas "l'opinion publique".

Le bonheur

La plupart des hommes font du bonheur une condition. Mais le bonheur ne se rencontre que lorsque l'on ne pose pas de condition.

Le bonheur

Beaucoup de gens perdent les petites joies dans l’attente du Grand Bonheur. » (Pearl S. Buck)

Le passé ? Oui mais pas trop.

« La vie peut seulement être comprise en regardant derrière soi;
mais elle peut seulement être vécue en regardant vers l’avant. » (Soren Kierkegaard)

L'amour

Au lit, la bonté prime la beauté. [Montaigne]

Le passé ? Oui mais pas trop.

Vivre dans le passé, c'est oublier de vivre aujourd’hui.

Attention aux idéologies

Mourir pour une cause ne fait pas que cette cause soit juste. Henri de Montherlant, écrivain français, 1895-1972.

Les esprits d'élite discutent des idées, les esprits moyens discutent des évènements et les esprits médiocres discutent des personnes. Jules Romain.

Prenons garde que notre esprit critique ne se transforme en esprit de dénigrement systématique. Jacques Chirac.

Avoir l'esprit ouvert n'est pas l'avoir béant à toutes les sottises.
Jean Rostand.

Rire de tout ce qui se fait ou se dit est sot.
Ne rire de rien est imbécile.
Didier Frasme.

La moquerie est la fumée des cœurs petits. Lord Alfred Tennyson.

La moquerie est souvent indigence d'esprit. Jean De La Bruyère.

"L'ironie c'est le courage des trouillards."

Catherine Rihoit.(née en 1950 à Caen) femme de lettres française.
biographies de Thérèse de Lisieux (La Petite Princesse de Dieu) de Brigitte Bardot et de Dalida

La vie

  • Il faut regarder la vie en farce… de toute façon, on n’en sortira pas vivant!
  • "Vieillir est ennuyeux, mais c'est le seul moyen que l'on ait trouvé de vivre longtemps."
  • Le passé n'est pas urgent !
  • Le sexe quand on devient vieux c'est comme la religion ? On est de plus en plus croyant mais de moins en moins pratiquant ?
  • La mort ne m'empêche pas de vivre !
  • Celui qui déclare être trop vieux pour apprendre quelque chose l'a probablement toujours été.
  • Le bon côté des choses, aussi vieux que l'on puisse être, c'est qu'on est toujours plus jeune qu'on ne le sera jamais.
  • Si quelqu'un affirme qu'il est capable de faire à soixante ans tout ce qu'il faisait à vingt ans, c'est qu'il ne faisait pas grand chose à cet âge-là.
  • La vie toute entière d'un être humain dépend de deux ou trois "oui" et de deux ou trois "non" prononcés entre seize et vingt-cinq ans.
  • Un sourire coute moins cher que l'électricité, mais donne autant de lumière." ( L'abbé Pierre)
  • La dictature c' est "ferme ta gueule", la démocratie c' est "cause toujours"

L'individu n'agit que s'il éprouve un besoin.[Gaston Bachelard]
Le réel n'est jamais ce qu'on pourrait croire, mais il est toujours ce qu'on aurait dû penser.[Gaston Bachelard]

“Mais pour vivre une ascension d'être, il faut garder claire conscience de son départ.” Gaston Bachelard

Les choses les plus précieuses de la vie ne peuvent être ni bâties ni achetées par l’homme. (anonyme)

L'égalité n'a jamais existé

"Il est faux que l'égalité soit une loi de la nature. La nature n'a rien fait d'égal; la loi souveraine est la subordination et la dépendance."

Il y a des libertés : la liberté n'a jamais existé.[Benito Mussolini]

Les abus de la liberté tueront toujours la liberté.[André Maurois]

On pense aujourd'hui à la révolution, non comme à une solution des problèmes posés par l'actualité, mais comme à un miracle dispensant de résoudre les problèmes.[Simone Weil]

Le monde tout entier aspire à la liberté, et pourtant chaque créature est amoureuse de ses chaines. Tel est le premier paradoxe et le nœud inextricable de notre nature.[Shrî Aurobindo]

La perversion, ça consiste à retourner toutes les valeurs et à appeler mal ce qui est bien ou noir ce qui est blanc. [Michel Tournier] Extrait d'un Entretien avec Gilles Lapouge - Décembre 1980

Mieux vaut arriver en retard dans ce monde... qu'en avance dans l'autre.

"Le doute est un état mental désagréable, mais la certitude est ridicule". [Voltaire]

Les diplômes ne font pas la carrière !

https://www.village-justice.com/articles/softskills-hard-suffisait-plus,27029.html
"Ce n’est pas le diplôme qui conditionnera la réussite d'une personne, mais la capacité à identifier l’environnement propice à son épanouissement, à s’y intégrer, à y interagir de manière efficace et à faire les choix qui lui permettront de saisir les bonnes opportunités et de refuser les autres (soft skills = compétences liées au comportement)."

L'identité

L'affirmation ou la recherche affolée de son identité prouve d'abord qu'on craint de la perdre ou qu'on l'a déjà perdue. Jean-Luc Marion philosophe et académicien.

L'homme invente Dieu

Le vrai danger, ce n'est pas la foi, ça n'a jamais été la foi. Le vrai danger, c'est quand l'homme se met à interpréter les textes sacrés dans le seul but, pas forcément conscient, de se mettre à la place de Dieu. » Gérard Depardieu (En 2015 dans une interview à L'Express)

La paix n'a jamais existé... C'est une utopie.

Comme l’éthologie humaine le démontre, l’état de paix ne correspond pas à la nature humaine. L’agressivité intra spécifique est la règle dans notre espèce. L’idéal kantien ou chrétien moderne de la paix perpétuelle, n’a jamais fonctionné. L’histoire humaine est véritablement structurée par la guerre. L’état de paix n’est qu’une transition passagère entre deux états de guerre. La guerre est très ambigüe, ambivalente plutôt, comme la fameuse innovation destructrice de Schumpeter. Elle est à la fois un facteur de destruction et d’évolution. Contrairement à une idée reçue, depuis la fin du néolithique les guerres n’ont représenté qu’une cause marginale de la mortalité. Vouloir éliminer la guerre (idéologie pacifiste), c’est aussi stupide que de vouloir éliminer la sexuation (idéologie du genre), la religion et l’économie privée (idéologie marxiste) ou le sentiment d’appartenance et d’identité ethniques (idéologie cosmopolite). Jean-Hervé LORENZI

Judaïsme sionisme Israël

le judaïsme particulièrement agressif, intolérant et conquérant lui aussi. Sous une autre forme, celui de la revendication, 2000 ans après (!), de terres que de lointains ancêtres occupèrent jadis par la force brutale en soumettant ou chassant les peuples locaux : les conquêtes militaires du Roi David si je ne m'abuse.

Un emballement sur Internet symptomatique de l'information d'aujourd'hui, qui privilégie la réactivité aux vérifications ?

On a une culture et une identité

Les cultures ont le droit de se protéger les unes les autres, les mélanges peuvent ?conduire parfois à la disparition de toutes. Une certaine dose de xénophobie n'est pas inutile à la pérennité d'une société et il convient de ne pas la confondre avec le racisme. Les réflexes protecteurs relèvent de la biologie sociale et n'impliquent nullement une croyance dans la supériorité sur le voisin ou l'étranger. Seule cette croyance est condamnable car elle mène au rejet violent et à l'oppression de l'autre. Il serait absurde de ne pas tenir compte de ce fait d'un seuil de tolérance sous prétexte qu'on en refuse le concept de droit. » Claude Lévi-Strauss : Dans un recueil de conférences intitulé « Le regard éloigné ».

L'histoire est un long chemin broussailleux qui mène jusqu'à nous. L'homme des droits de l'homme se regarde, émerveillé, comme l'aboutissement de l'homme. Et il le fait savoir. Fier à s'en tambouriner la poitrine, d'avoir vaincu le principe hiérarchique, imbu de sa ferveur antidiscriminatoire, ivre de sa tolérance aux différences. Il instruit le procès pour intolérance de toutes les formes de vie et de pensée qui diffèrent des siennes. Sûr que rien d'humain ne lui est étranger, et qu'il est le seul dans ce cas. Il devient étranger à tout ce qui est humain. Alain Finkielkraut, "L'imparfait du présent".

Etre fidèle quand on n’a pas de proposition, c’est comme être honnête quand on ne fait pas de politique. (Anne Roumanoff)

« Les femmes trompent généralement leurs maris avec d'autres maris. Les adultères ont ainsi quelque chose de conjugal, d'honorable, de légal qui mérite la considération générale. » de Henri Jeanson

L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont surs d'eux et les gens sensés pleins de doutes.
Bertrand Russell

Citation (à propos des élites)

« Les pensées de la classe dominante sont aussi, à toutes les époques, les pensées dominantes. » Karl Marx, L'Idéologie allemande
« L’aristocratie a trois âges successifs : l’âge des supériorités, l’âge des privilèges et l’âge des vanités. Sortie du premier, elle dégénère dans le second et s’éteint dans le dernier. » Chateaubriand (1803-1846), Mémoires d'outre-tombe.

A propos de la religion et de Dieu:

"Dès lors que l'homme en cours de croissance remarque qu'il est voué à rester toujours un enfant, qu'il ne peut se passer de protection contre les surpuissances étrangères, il confère à celles-ci les traits de la figure paternelle, il se crée des dieux dont il a peur, qu'il cherche à se gagner et auxquels il transfère néanmoins le soin de sa protection."
(Sigmund Freud / 1856-1839 / L'avenir d'une illusion)

"La religion serait la névrose de contrainte universelle de l'humanité; comme celle de l'enfant, elle serait issue du complexe d'œdipe, de la relation au père. Selon cette conception, il serait à prévoir que se détourner de la religion doit s'effectuer avec la fatale inexorabilité d'un processus de croissance et que nous nous trouvons aujourd'hui même au beau milieu de cette phase de développement."
(Sigmund Freud / 1856-1839 / L'avenir d'une illusion)

"Avant même de pouvoir lire ou écrire ma langue maternelle, j'avais appris le Coran par cœur, en arabe, sans en comprendre un traitre mot; ainsi en est-il pour des centaines de millions d'enfants musulmans. Dès que j'ai été capable de raisonner par moi-même, j'ai rejeté tous les dogmes religieux que l'on m'avait fait ingurgiter. Je me considère aujourd'hui comme un humaniste laïc, qui croit que toutes les religions sont des rêves d'hommes débiles, de toute évidence fausses et pernicieuses."
(Ibn Warraq / Pourquoi je ne suis pas musulman / 1999)

“Il faut, de temps en temps, se conduire comme des enfants: ça n'empêche pas de vieillir.”
Francis Blanche

“On ne peut pas trop se fier à Jean-Jacques Rousseau. Il est le père de la démocratie moderne, c'est vrai, mais il ne s'est jamais beaucoup soucié de ses enfants.” André Frossard Les Pensées

Commentaire perso: J'ai écrit un article sur Rousseau, précisément sur ce sujet. CLIC ICI


Avec respect pour toute opinion différente ou contraire.


Rédigé le 22/04/2018.