agent secret ou résistant.

SIS

(La valise de la résistance)

Le Paraset

Le Whaddon Mk. VII / VII2 Suitcase Spy Transceiver (valise avec émetteur-récepteur d'espion)de la Seconde Guerre mondiale, alias Paraset. (= Parachuted Radio Set)
Ce fut l'un des premiers émetteurs-récepteurs miniaturisés vraiment réussis, construit par le SIS britannique (SIS = Secret Intelligence Service) et utilisé par leurs agents et d'autres résistants pendant la Seconde Guerre mondiale.

1-PARASET_OLUF_REED-OLSEN.JPG
Ci-dessus : Le Paraset de l'agent norvégien Oluf Reed-Olsen, qui a travaillé pour le SIS britannique (MI6) pendant la Seconde Guerre mondiale. Cette photo est tirée d'un livre pour enfants, publié par Dorling-Kindersly, intitulé "Spys and Spying". On retrouve aussi cet appareil chez IWM collections (Imperial War Museums) britannique.

Le Whaddon Mk.VII fut appelé "Le Paraset" (= Parachuted Radio Set) et de nos jours, et cette appellation est devenue son nom commun.

Le "Paraset" d'origine était le premier modèle de valise Whaddon Mk.V qui a été introduit en France vers 1941. Le Whaddon Mk. VII n'est venu que bien plus tard, vers 1943.

Ces appareils étaient destinés aux résistants de l'Europe, pour les émissions clandestines à destination de la Grande Bretagne.

La puissance de sortie est de 4 à 5 watts. L'émetteur est petit, facile à transporter. Le système de couplage de sortie de l'émetteur a la capacité de s'adapter à des antennes très diverses (clandestines) assez importantes. Le Paraset était suffisamment puissant pour pouvoir communiquer avec Londres depuis n’importe quel point de France. Par exemple il a été utilisé régulièrement à Marseille.

L’organisation de détection allemande, des émissions clandestines, est très élaborée et très complète. Si un nouvel appel apparait dans l‘air, « ils » en font un relèvement en moins de trente minutes. Le risque de se faire "prendre" est mortel.

Cet émetteur ne diffuse qu'en code morse (radiotélégraphie), ce qui suppose une formation préalable. L'onde émise est découpée en une succession de temps brefs et longs caractérisant l'alphabet Morse.

Ci-dessous le morse quand il est écrit. Des points et des trais.

morse

Pour ceux qui n'ont jamais entendu de morse, cliquer la balise ci-dessous, et vous entendrez un SOS (3 points, 3 traits, trois points, etc.) ... --- ... --- ... ---

tintin connaissait le Morse Tintin, grand reporter, connaissait le code Morse.

La partie réceptrice est très primitive (système à réaction) et l'opérateur doit avoir des doigts surs et habiles pour régler correctement le récepteur. L'écoute se fait sur casque haute impédance.

En raison du caractère historique et mythique de cet appareil, de nombreux radioamateurs, et passionnés d'électronique ancienne, ont fabriqué des répliques.

2-BELLE-REPLIQUE.JPG
Une belle réplique

3-BELLE-REPLIQUE2.JPG
Une autre belle réplique

Le Paraset de Patrick Z.

Vous n'en saurez pas plus sur l'identité de Patrick Z, respect de la vie privée oblige. Na !

Patrick Z. est un passionné de l'histoire de la seconde guerre mondiale et de ses réseaux clandestins de résistance. Il est également passionné par les appareils anciens de communication radio.

Minutieusement il a recueilli des composants anciens ad 'hoc. Il a fabriqué ses coffrets en métal.

4A-INTERIEUR1.JPG
L'intérieur.

4B-INTERIEUR.JPG
L'intérieur.

4D-PARASET-PATRICK-CONSTRUCTION.JPG
Les premiers essais du prototype, sans son coffret.

5-PARASET-PATRICK-CONSTRUCTION.JPG
La façade.

L'alimentation

Le Paraset d'origine pouvait être alimenté, selon le cas, soit par le secteur, soit à partir d'une batterie de 6 volts.

Sur batterie

L'alimentation sur batterie de 6 volts utilise un vibreur qui découpe la tension continue et l'inverse, environ 100 à 400 fois/seconde dans un transformateur ad'hoc donnant 300-400 volts. Ensuite ce courant alternatif est redressé et filtré. Le vibreur ressemble à une lampe radio en aliminium. Il s'use rapidement.

Ce système, utilisable en fixe ou sur un véhicule, permet de se passer de courant secteur, mais la consommation est importante (5 à 10 ampères). Il faut donc recharger souvent cette batterie.

Schéma théorique d'une alimentation, type batterie 6 volts, avec vibreur.

Sur secteur

Patrick Z a construit son alimentation secteur. Il a utilisé un transformateur de récepteur radio ancien. Le schéma est très simple. Dans les alimentations d'époque on utilisait une redresseuse à vide (une valve) mais en 2020 autant utiliser des diodes. Le rendement est meilleur.

6-ALIM-HT-PARASET-ZAPLANA.JPG
La partie haute tension délivre environ 320-330 volts, la consommation est de 55 mA en émission. Pour le chauffage des tubes (les lampes radio) il suffit du classique 6,3 V alternatifs.

6A-ALIMENTATION-PATRICK.JPG
L'alimentation dans son coffret en tôle.

7-PARASET-PATRICK2.JPG
Et voilà l'ensemble complet. Bravo Patrick !

CONDOS-VARIABLES.JPG
Détail des condensateurs variables.

Ambiance d'époque.
PARASET-PATRICK.JPG
Vous reconnaissez, outre le mythique Paraset, un, non moins mythique, Luger Parabellum P08, c'est l'un des tout premiers pistolets semi-automatiques et sans doute le premier ayant connu une large diffusion. Il fut fabriqué de 1900 à 1942, fabrication reprise dans les années 1970 par Mauser.. Développé en 1898 par Georg Luger. cette arme fut utilisée tout à la fois au cours de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. Elle a été produite et mise en service dans plusieurs pays en tant qu'arme réglementaire (Allemagne et Suisse par exemple). Cette arme a d'abord existé en calibre 7,65 mm puis 9 mm. Nombreuses versions, très diverses, fabriquées.
 Luger P08 P08 Luger (wikipedia)

QUARTZ-ADAPTATEUR.JPG
Un adaptateur de quartz pour des essais.

SELF-RECEPTION.JPG
La self de réception.

La valise de Patrick Z.

La valise d'époque était généralement en carton dit "bouilli" avec des coins renforcés et des ferrures de renfort.

valise résistance

valise résistance avec émetteur


Télécharger le schéma en JPG Zippé cliquer ici


Rédigé le 17 mars 2020.