Olga NOVEL & Michel TERRIER

Les autos de mon enfance.

Fantasmes d’adolescence.
belle automobile et moteur V8

Sommaire

  1. La Ford Comète
  2. Le moteur V8

La FORD Comète Monte Carlo 1954

Ford Comète 1954

En 1953 et 1954, j’avais 13 et 14 ans. Et je m’intéressait aux automobiles.
Et chez moi, la mécanique et les moteurs faisaient partie de notre culture.
J'étais fasciné par les moteurs V8 (ceux qui ne font aucun bruit + ceux des riches...).
Souvent il m’arrivait d’imaginer quelle voiture je possèderais quand je serais grand.
Mon dévolu s’était porté sur la FORD Comète.
En 1954 était apparu le modèle dit « Monte Carlo » dont je vous présente l’aspect.

La Ford Comète, Monte Carlo, de 1954, était une voiture luxueuse, très confortable, élégante, conçue comme les américaines. Et l’Amérique à cette époque c’était la référence. La Comète est l’incarnation du luxe à la française, conçu aussi selon le "rêve américain". La Ford Comète Monte-Carlo associe l’élégance d’une carrosserie Facel à un moteur Ford V8 américain. La version Monte-Carlo (22 CV et 152 km/h) qui bénéficie du moteur V8 Mistral 3,9 litres de 105 ch. SAE d’origine Mercury, qui était déjà monté sur la Vedette Vendôme. La boite de vitesses Pont-à-Mousson à quatre rapports est réservée en option au coupé 3,9 litres. C’est un coupé quatre places de prestige, c’est aujourd’hui une voiture rare. Il n’en resterait qu’une vingtaine en France.

Ford Comète 1954

Le V8 je connaissais bien, car mon cousin était ferrailleur et tenait donc une casse d’automobiles.
En outre il roulait souvent en voitures américaines. Le V8 c’était pour moi un bruit remarquable, une souplesse, une douceur. C’était le rêve américain.
Ford France fabriquait des automobiles, adaptées à l’Europe, mais dotées de ce moteur V8.

La FORD Comète était dérivée de la Vedette Vendôme FORD. Mais elle était dessinée par Pininfarina et assemblée dans les usines  Facel (= Forges et Ateliers de Constructions d’Eure et Loir ) Métallon de Dreux qui produira plus tard les Facel Véga. Il s’agissait d’un modèle dit « Grand Tourisme ».

Je savais (Déjà ! Car j’avais de l’ambition et j’étais encouragé pour cela) que plus tard j’aurai une bonne situation, donc je me permettais de fantasmer.

Belle automobile

Tableau de bord

Ci-dessus : Un "vrai" tableau de bord.

Ci-dessous : Et en couleur « blanc » elle était tout aussi élégante.

Ford Comète blanche

La FORD Comète 1953.

Avant la version "Monte Carlo".

Ci-dessous voici le premier modèle de FORD Comète, sorti en 1953. La calandre à moustache est un peu différente. Le moteur de 66 Cv réels (Celui de la Vedette ordinaire) était peu puissant.
1953 première carosserie
1953 première carosserie

Le moteur V8, c'est quoi ?

Un moteur V8 est un moteur comportant 8 cylindres disposés en deux rangées de quatre cylindres placées en V au-dessus du vilebrequin.
Le V8 procure trois avantages : il est presque aussi compact qu'un moteur à quatre cylindres en ligne, et il offre un couple important dès les bas régimes (ce qui facilite le démarrage et les reprises d'une voiture lourde). Il tourne selon un rapport cyclique presque parfait, donc il ne vibre pas et il est très silencieux.
En revanche il consomme du carburant et sa fabrication est couteuse. Il est donc réservé aux véhicules de luxe ainsi qu'aux véhicules sportifs.

V8 animation

Le bruit du V8

Le V8 a un bruit particulier en raison du nombre de cylindres. Son bruit est très enveloppé, un peu, à un certain régime rapide, comme si l'on entendait un vent très grave :

Cliquez cette ligne pour écouter le V8

Le moteur Ford V8 est d’avant guerre.

Ci-dessous le V8 de la FORD Comète 1953. C’était un moteur à soupapes latérales (flat Head en anglais), donc déjà rétro et peu performant. Mais son avantage était la robustesse, le silence et la souplesse. L’économie de carburant n’était pas incluse dans les paramètres de conception de ces moteurs.

La première FORD Comète faisait 13 CV fiscaux pour 2.158 cm3, et développait 66 CV réels à 4.500 tr/mn. Il consommait normalement de 11 à 18 litres aux 100 Km.

Le V8 à soupapes latérales

Sous le capot 

La FORD Vedette

La FORD Vedette est l’ancêtre de la FORD Comète. Même motorisation. L’élégance en moins mais plus spacieuse.

Ford Vedette

La Ford Vedette est une limousine à six glaces latérales présentée par la filiale Ford France (Ford SAF) en 1948.
La Vedette, étudiée par Ford aux Etats-Unis pour l’Europe, est la première voiture à proposer une suspension avant à roues indépendantes avec des ressorts hélicoïdaux (ressorts en spirale) due à l’ingénieur Mac Pherson.
C’est également la seule voiture française de série équipée d’un moteur V8. Ses concurrentes, Citroën 15 Six, Hotckiss 13 cv ou Salmson S 4-E sont des 4 ou 6 cylindres des années 30.
la Vedette se caractérise par son confort, sa douceur de conduite en apportant à la clientèle française pour un cout relative raisonnable équipements, souplesse et silence des voitures américaines souvent inaccessibles en France. La marque Simca rachète Ford France et la Vedette sera produite jusqu’en 1955 avec de nombreuses modifications. In fine elle donnera naissance à la Versailles.

Simca Ford Versailles

Et la Versailles donnera elle-même naissance à la Beaulieu, Trianon, Chambord, Régence, Marly, etc. En 1961 cette série d’automobiles de style américain, avec V8 obsolète disparaitra, vaincue par la concurrence de la Citroën DS et de la Peugeot 404 et aussi par l’augmentation du prix des carburants.


Que faisait-on pour doper ces moteurs V8 ?

Par définition un moteur à soupapes latérales (flat head) a un faible taux de compression et une vitesse de rotation faible (compression 7 et 4500 tours/minute) donc un rendement faible et des reprises molles. En revanche il est très souple, silencieux et très doux. C'est pour cela qu'une boite à trois vitesse suffisait.

Pour doper ces moteurs, vers une sportivité, on pouvait mettre plusieurs carburateurs, mais surtout ajouter un compresseur dans la pipe d'admission. Avec ce compresseur le moteur recevait une pression d'air plus forte de 0,8 bars. Il était donc suralimenté (supercharged en anglais). Les performances pouvaient augmenter de 20 à 30% et plus. Mais le moteur faisait plus de bruit et était moins souple.

Contrairement à nos modernes turbos, le compresseur, d'antan, était entrainé par le moteur grâce à une courroie. Aujourd'hui ce système existe encore, et certains compresseur sont électriques (fabrication Valeo par exemple).

compresseurcompresseur classique.

compresseur de V8 V8 + compresseur.

 

Quelques liens :

Tous les liens concernent : Ford France, Simca et Facel.

Une Ford Comète se vend actuellement entre 12.000 et 85.000 euros selon l'état.

  1. http://www.motorlegend.com/coupe/ford-comete-monte-carlo/6,13052.html
  2. http://simcafacel.levillage.org/rubrique.php3?id_rubrique=21
  3. http://www.classicdriver.de/fr/magazine/3400.asp?id=539&section=2

Note légale : Toutes les images proviennent du WEB. Pour retrouver les sites il suffit d’utiliser GOOGLE et de demander « ford comete » « ford vedette » « simca vedette » « club vedette » « club simca » et « v8 aquilon ». Si un auteur s’estime lésé, qu’il me le signale immédiatement. L’image incriminée sera effacée.


Rédigé le 16 Mai 2011 MAJ 21 Juillet 2015 (Mobile Friendly)